LOGO AGETIP BENIN
Accueil | Présentation | Partenaires | Services & Produits | Réalisations | Appels d'offres | Presse & Documentation | Contact
  Plus de 20 ans au service du développement – Agence certifiée ISO 9001 : 2015 14/12/2019
12 novembre 2019
Projet de pavage de rues et d’assainissement dans les communes de Djidja, Bantè et Bassila : Avis d’attribution provisoire pour le recrutement des entreprises
21 octobre 2019
Le personnel de l’AGETIP-BENIN outillé sur le code foncier et domanial
16 octobre 2019
Assemblée Générale Ordinaire de l’AGETIP-BENIN S.A : Avis de convocation aux Actionnaires
7 octobre 2019
Programme FCB-PME 2017 : Les ouvrages réceptionnés définitivement
Plus de flash info
 
   
DG AGETIP BENIN Mot du Directeur Général
Galerie Photos
Spots et reportages
AGETIP-BENIN gardons le cap
Renforcement des capacités des cadres de l’AGETIP-BENIN - Tous dans les méandres de la Maîtrise d’Ouvrage Déléguée : Gestion d’un projet - Clôture d’un projet

La soirée du lundi 18 août 2014 a été marquée par un évènement inédit à l’AGETIP-BENIN ; le Directeur Général de l’Agence, Raymond ADEKAMBI, a choisi, lui-même, d’animer la séance de renforcement des capacités des cadres. Directeurs, Chefs Service, Chefs projet, Assistants étaient tous de la partie. Immersion, échanges des bonnes pratiques ou nouveau départ ? Chacun devait sortir de la séance avec la conviction d’avoir relevé son niveau de compréhension de la MOD et les responsabilités qui lui incombent dans cette activité qui requiert une forte synergie des atouts individuels et collectifs.

La salle de réunion du 4è étage de l’AGETIP-BENIN a abrité l’animation de la séance de renforcement des capacités des cadres de l’Agence. Ladite animation a été assurée par Raymond ADEKAMBI, Directeur Général, sous l’attention soutenue de ses collaborateurs responsables à divers niveaux. La communication présentée par Raymond ADEKAMBI a été fondamentalement focalisée sur « la MOD comme mission » à conduire diligemment.

D’abord, l’assistance a été éclairée par rapport aux vocables désignant les différents acteurs de l’activité depuis les bailleurs jusqu’aux prestataires en passant par l’Etat central et décentralisé et le maître d’ouvrage délégué. On pouvait donc comprendre avec précision la différence entre la MOD et l’assistance à la maîtrise d’ouvrage. Aussi, des éclaircissements ont-ils été apportés sur les termes contractuels de : Marchés publics – Autorité Contractante – Maître d’Ouvrage – Mandat ou Maîtrise d’Ouvrage Déléguée – Maître d’œuvre etc.

Principalement, le concept d’intermédiation qui fonde le cœur de métier de l’AGETIP-BENIN a été analysé de fond en comble à travers des commentaires de la matrice de la MOD.

Plusieurs autres aspects ont été abordés dont notamment, les grandes ambitions des AGETIPs en Afrique réunies au sein du Réseau AFRICATIP, leur bilan assorti de ses points forts et ceux à améliorer et enfin, les principaux facteurs de réussite. Parlant des principaux facteurs de réussite, un accent particulier a été mis sur :

• l’engagement politique des gouvernements,

• l’engagement des bailleurs de fonds,

• l’autonomie des agences et la motivation du personnel,

• l’existence de manuels de procédures adaptés,

• et surtout un système de suivi et de contrôle rigoureux.

Par ailleurs, l’importance de la communication en MOD a été soulignée, en l’occurrence par rapport à l’obligation de compte-rendu vis-à-vis du maître d’ouvrage.

La présentation de Raymond ADEKAMBI s’est également appesantie sur « la clôture d’un projet ». Sur ce plan, il a été relevé que la clôture d’un projet peut se faire par extinction, par addition, par intégration ou par privation de ressource. Dans tous les cas, il importe de se persuader et d’engager les actions favorables à une clôture décente de projet. C’est pourquoi, la clôture d’un projet géré dans les conditions optimales de réussite doit respecter les différentes étapes de :

• la réception définitive des travaux,

• l’apurement des marchés et autres contrats,

• l’élaboration d’un bilan provisoire,

• l’obtention du quitus qui débouchera de facto sur l’archivage.

En définitive, pour Raymond ADEKAMBI, le succès d’un projet est avéré lorsque ce dernier se réalise i. dans les délais ; ii. dans les budgets ; iii. suivant les normes techniques retenues ; iv. enfin et surtout à la satisfaction du client.

Les échanges qui ont suivi la présentation ont connu la contribution qualitative du Directeur Technique Séraphin DAGA, du Directeur Financier et Comptable François ADJALIAN, du Directeur Administratif Gilles ZOCLI et particulièrement du Consultant Seydou OUEDRAOGO, ancien expert de la Banque Africaine de Développement.

La séance de renforcement des capacités des cadres de l’AGETIP-BENIN tenue le 18 août 2014 aura été, pour certains, une immersion, et pour d’autres un recyclage et une remise à niveau. Le communicateur Raymond ADEKAMBI y voit, quant à lui, une action de transfert de compétence, une impulsion à la gestion collective des projets en vue de la réalisation des grandes ambitions que nourrit l’Agence. Vivement que les Directeurs centraux lui emboîtent le pas, afin que les travailleurs à tous les niveaux soient aguerris pour de grandes victoires professionnelles et le développement harmonieux de l’AGETIP-BENIN.


 Email
 Nom
   
  LES JOYAUX
   
Votre avis nous interesse. Faites nous part de vos remarques . Ecrivez-nous.
   
Les Villas de l'Atlantique
Les villas de l'Atlantique