LOGO AGETIP BENIN
Accueil | Présentation | Partenaires | Services & Produits | Réalisations | Appels d'offres | Presse & Documentation | Contact
  Plus de 20 ans au service du développement – Agence certifiée ISO 9001 : 2015 10/06/2018
7 mai 2018
Procès-verbal et Fiches d’ouverture de plis des entreprises ayant soumissionné à l’appel d’offres relatif au projet de pavage de rues et d’assainissement des villes de Bonou, Ifangni et Zakpota
25 avril 2018
Addendum n°1 au dossier d’appel d’offres n°005/BOAD/AGETIP-BENIN/2018 ouvert dans le cadre du projet de pavage de rues et d’assainissement dans les communes de Bonou, Ifangni et Zakpota au Bénin
27 mars 2018
Programme ELITE LOUNGE à la BRVM : L’AGETIP-BENIN sélectionnée
20 mars 2018
Avis d’appel d’offres aux entreprises au sujet du projet de pavage des rues de Bonou, Ifangni et Za-Kpota
Plus de flash info
 
   
DG AGETIP BENIN Mot du Directeur Général
Galerie Photos
Spots et reportages
AGETIP-BENIN gardons le cap
Renforcement des capacités du personnel de l’AGETIP-BENIN

La pratique de la Maitrise d’Ouvrage passée en revue

La salle de réunion du quatrième étage de l’AGETIP-BENIN a servi de cadre, samedi 8 juillet 2017, à la séance de renforcement des capacités du personnel de l’Agence. Tous les directeurs, chefs-services, chefs-projets, assistants et stagiaires ont pris part à cette session de formation animée par le Directeur Général en personne, sur le thème : « Pratique de la Maitrise d’Ouvrage au Bénin et en Afrique : historique et perspectives ».

La communication présentée par le Directeur Général de l’AGETIP-BENIN, Raymond ADEKAMBI, a porté essentiellement sur la pratique de la Maitrise d’Ouvrage. D’entrée de jeu, le conférencier de circonstance a éclairé l’assistance sur un certain nombre de concepts clés. De son développement, les participants ont retenu avec précision ce qu’il faut entendre par maitrise d’ouvrage, maitrise d’ouvrage déléguée, maitre d’œuvre, etc. bref, les différents termes utilisés pour désigner les acteurs intervenant dans le secteur.

Cette clarification terminologique faite, le Directeur Général est entré dans le vif du sujet. Dans un style décontracté, il a entretenu les cadres de l’Agence sur les AGETIP en Afrique. Au jour d’aujourd’hui, 19 agences des AGETIP existent en Afrique, a-t-il précisé, avant d’ajouter que 6 sont en création au Nigeria et une au Gabon. Raymond ADEKAMBI a ensuite présenté le crédo des AGETIP à savoir : Indépendance, Impartialité, Efficacité et Economie. Il a ensuite listé les secteurs d’intervention des AGETIP. Ils sont relatifs aux Bâtiments et travaux publics, à l’environnement, à l’urbanisme, à l’assainissement, à l’hydraulique villageoise, etc. Il a aussi précisé que les AGETIP sont constituées en association dénommée AFRICATIP, entendez Association des Agences Africaines d’Exécution des Travaux d’Intérêt Public.

Le Directeur Général n’a pas occulté les partenaires des AGETIP que sont les Etats, la Banque Mondiale (BM), la Banque Africaine de Développement (BAD), l’Union Européenne (UE), la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Il s’est en outre appesanti sur le « cercle vertueux des AGETIP », lequel établit une corrélation entre la démocratie locale, la transparence, le compte-rendu, avec pour piliers centraux l’économie, la décentralisation, la compétition, etc.

Poursuivant sa communication, le conférencier a rappelé le schéma institutionnel des AGETIP. Raymond ADEKAMBI a indiqué qu’en Afrique, ces agences se présentent en général sous deux formes : soit en association selon la loi 1901, soit en société anonyme. Il a saisi l’occasion pour informer l’assistance que depuis sa création à ce jour, l’AGETIP-BENIN a déjà exécuté plus de 200 milliards FCFA de travaux. Le Directeur Général n’a pas manqué d’éclairer la lanterne des uns et des autres sur les actions à mener pour le démarrage et la clôture idoines d’un projet. Ces étapes doivent passer par les sous-étapes de remise de site, de réception provisoire et définitive, d’apurement des marchés et des comptes bancaires.

Raymond ADEKAMBI a par ailleurs insisté sur les principaux facteurs de réussite des AGETIP ainsi que sur les points à améliorer. Ces derniers concernent la qualité des études, le contrôle et la qualité des travaux, le retard dans l’exécution des travaux, les prix pratiqués par les entreprises,… En ce qui concerne les facteurs de réussite, l’accent a été mis sur l’engagement des gouvernements et des bailleurs de fonds, l’existence de manuels de procédures et la mise en place d’un système de suivi et de contrôle rigoureux.

Au terme de cette présentation, une foire aux questions a été ouverte. Occasion pour l’assistance de soumettre ses diverses préoccupations au conférencier, et/ou d’apporter des contributions qualitatives à certains points de sa communication. Ici, les interventions du consultant Eddy Baptiste ont retenu l’attention.

Au total, cette séance de renforcement des capacités du personnel, qui est la première d’une série, aura permis à certains participants de s’imprégner des tenants et aboutissants de la Maitrise d’ouvrage déléguée, le cœur de métier des AGETIP, et à d’autres, d’actualiser leurs connaissances sur le sujet.

Prince AKOGOU


 Email
 Nom
   
  LES JOYAUX
   
Votre avis nous interesse. Faites nous part de vos remarques . Ecrivez-nous.
   
Les Villas de l'Atlantique
Les villas de l'Atlantique